jeudi 15 avril 2010

NOUVEAU

Site en construction
www.carol-g-dehergne.com
et l'"actualité" de l'artiste
sur
http://carol-g-dehergne-actuellement.blogspot.com

mercredi 13 août 2008



"Des yeux sans nombre ont vu l'aurore;
ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore.
Les nuits plus douces que les jours
ont enchantés des yeux sans nombre;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre.
Oh! qu'ils aient perdu leur regard!
Non, non, ce n'est pas possible.
Ils se sont tourné quelque part,
vers ce qu'on nomme l'invisible.
Et comme les astres penchants
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
les prunelles ont leurs couchants
mais il n'est pas vrai qu'elles meurent
Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
ouverts à quelqu' immense aurore,
de l'autre côté des tombeaux,
les yeux qu'on ferme voient encore.

Sully Prud'Homme

Regards au pastel avec rehauts de mine de plomb.

Regards au pastel avec rehauts de mine de plomb.
"...les yeux qu'on ferme voient encore."

L'atelier, éclairage au Nord!

L'atelier, éclairage au Nord!

La "grande" toile en cours de peinture

La "grande" toile en cours de peinture
Portraits en pied d'Aude, Laure et Claire, que je suis obligée de peindre à l'envers pour des raisons de confort ce qui me réserve souvent des surprises remise à l'endroit! (la toile est très grande, 150 cm X 150 cm)